Le Chagrin des vivants d'Anna Hope

Champ de coquelicots, poppy day in Great Britain
Champ de coquelicots, poppy day in Great Britain

Le 11 novembre 1918, à 11h, le clairon sonne sur tous les champs de batailles et dans les campagnes. L'armistice vient d'être signée entre la France et l'Allemagne à Rotondes. 

Au total, des millions de morts, des soldats blessés ou traumatisés et des familles détruites à jamais.  

 

Anna Hope, actrice, s'est intéressée à cette période et a fait paraître ce livre magnifique Le Chagrin des vivants, en 2014, tout en retenu sur le retour des soldats dans leur pays et le deuil des familles. Un premier roman très réussi et salué par la critique. De plus, le Royaume-Uni a toujours été très attaché à ses soldats morts au combat et le poppy day est de nos jours toujours très célébré.          

 

 

Résumé - impressions :

 

Dimanche 7 novembre 1920, dans le nord de la France, à Arras, trois militaires britanniques partent en plein nuit pour une destination inconnue. Arrivés sur un champ de bataille, le colonel ordonne aux deux soldats de creuser. Les restes d'un corps sont exhumés et enveloppés dans un drap. 

Le même jour, trois femmes qui ne se connaissent pas, commencent leur journée à Londres.    Hettie, jeune fille de 19 ans, se prépare à aller danser au Dalton's, un night club légendaire. Evelyn, une jeune femme de 30 ans, doit aller déjeuner dans sa famille accompagnée de son frère Ed Montford. Enfin, Ada, une mère de famille prépare le petit-déjeuner pour son mari Jack...

 

Cela fait deux ans que la guerre est finie et pourtant elle est présente dans tous les esprits. Les morts sont plus vivants que les vivants. La grande Histoire et la petite histoire des petites gens s'entremêlent. Anna Hope retrace ici une période de cinq jours décisifs pour la nation du Royaume-Uni et pour trois de ses concitoyennes. Hettie, Evelyn et Ada sont cabossées par la Grande Guerre mais trouverons t-elles la force de reprendre leur destin en main ? 

 

Un livre historique, fort bien documenté et agencé et surtout un hommage aux anonymes oubliés de la première guerre mondiale et aux femmes qui ont aussi lutté et souffert durant cette guerre. 

   

 

Pour aller plus loin :

 

La Salle de bal

 

Un entretien de Anna Hope pour Télérama, 18 février 2016 à propos de son roman Le Chagrin des vivants  

 

Le site personnel de Anna Hope